04/01/2010

L'environnement et le bien-etre humain

En 1866, le biologiste allemand Ernst Haeckel a defini l'ecologie comme la Science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-a-dire, dans un sens large, la Science des conditions d'existence.

Eric Lambin pose une question dans son livre intitule Une ecologie du bonheur: avons-nous besoin de la Nature pour etre heureux? Quel va etre l'impact des changements environnementaux sur le bien-etre humain? Cette question est de savoir si l'augmentation du bien-etre humain va continuer dans le futur malgre la destruction du capital naturel. Un lien entre le bien-etre individuel et la preservation de la nature existerait-il? L'Homme aurait ainsi interet a preserver l'integrite de la Nature, car son bonheur depend etroitement de l'environnement naturel.

Preserver notre environnement aurait pour objectif de maintenir et d'augmenter notre satisfaction, notre bonheur egocentrique. Pas que cela bien sur, mais si je defends mon bonheur en preservant le capital environmental, proteger la Nature ne serait plus uniquement un devoir, un but purement altruiste au nom d'une responsabilite envers les generations futures...Comment reconcillier egoisme et altruisme...

Je me suis souvent pose cette question: Pourquoi suis-je attire par les arbres depuis mon plus jeune age? Certes ils m'inspirent le respect, la force et leur longevite m'impressionne tout comme leur evolution, leurs changements au fil des saisons. Voir un arbre qui s'epanouit me rend heureux et j'imagine que d'autres personnes puissent ressentir le meme sentiment en regardant les arbres.

Un arbre est-il decoratif, un element paysager? Je le pense. Les arbres, buissons et haies sont de merveilleux etres vivants qui embellissent nos paysages. Mais ils sont bien plus que cela - biodiversite, lutte contre l'erosion, production d'oxygene...- Que nous soyons automobilistes, cyclistes ou marcheurs, nous aprecions certainement les croiser.

Mais la satisfaction que je ressens lorsque je vois des arbres s'arrete-t-elle a l'esthetisme? La response est negative. Meme si je n'ai jamais consciemment estime avoir echange une conversation avec un arbre, mon regard et notre presence m'ont neanmoins procure des sensations de bien-etre, de satisfaction, d'apaisement...

Mais que ressentent les personnes qui peuvent communiquer avec les arbres? L'arbre appelle-t-il cette personne et le regard se pose alors sur lui, ou bien est-ce cette personne qui entre dans la sphere intime de l'arbre et vient alors lui demander si elle peut communiquer avec lui? Les personnes pouvant communiquer sont-elles celles qui ressentent un lien fort entre Nature et bien-etre ? Du fait de ce lien, le bien-etre qui emane de la personne est-il un renforcement favorisant la qualite de la communication?

14:59 Écrit par Daniel Van assche dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour comment puis-je apprendre a communiquer avec les arbres

Écrit par : catois | 28/04/2010

Arbres et bien-être Bonjour Catois,

Je connais une personne passionnée par les arbres qui organise des séances de découverte des arbres par le toucher et le grimper.

Il a mis au point des techniques avec des cordes qui te permettent d'être en contact avec l'arbre et de monter jusqu'à la cime par les branches en toute sécurité : c'est une expérience formidable, que du bien-être !!!

C'est à mon avis une solution originale pour entrer en communication avec les arbres

Il y plus d'information sur le site internet de l'association ginkgo :

[url]http://www.association-ginkgo.fr/[/url]




Écrit par : julien | 08/07/2010

Bonjour,
je vous remercie infiniment pour toutes ces informations. J'ai trouvé votre article très enrichissant :)

Géraldine

Écrit par : maison ecologique | 05/12/2011

bonjour
la bonheur est mot indépendant de l'environnement.
c'est-à-dire que je peux être heureux dans un désert ou un prison. Elle est indépendant aussi de l'argent et le meilleur exemple celui des pays pauvres et qui sont heureux.

la bonheur a une relation étroite avec nos croyances.

Écrit par : said | 23/02/2012

Écrire un commentaire